Trail Urbain Sétois, épisode 2

Le 1er Trail Urbain Sétois aura lieu 1er décembre. Plusieurs centaines de coureurs se sont déjà inscrits à un événement qui s'annonce déjà comme un énorme succès.

Pourquoi ce trail ?

Mais si Alain Rosselli est un sportif, il l’est à sa manière. Cette épreuve de trail urbain- course nature porte en elle tout l’esprit de celui qui l’a voulue.

Faire connaître sa ville en y attirant le plus grand nombre de coureurs, un peu comme le grand trail urbain de Lyon l’a fait au fil des années, reste sa première motivation. Venir à Sète, découvrir Sète, son port, sa pêche,  ses panoramas du mont St Clair, sa gastronomie, son hôtellerie, au besoin, ses musées, ses grands personnages (Brassens, Valéry, Vilar…),  ses quartiers typiques, ses plages, même en décembre, pourquoi pas ?! C’était et cela reste pour Alain Rosselli  le grand moteur de son action, qu’il utilise aussi quand il promène son public sportif à travers la ville pour le compte de l’Office de Tourisme. Voilà pour « l’urbanité » de la course.

   

e. Sète, son port, la ville...Alain Rosselli voudrait mettre sa ville à portée de ses visiteurs du 1er décembre

Quant au côté naturel du parcours, Alain l’a aussi voulu, avec la bénédiction des autorités environnementales, en imaginant deux passages des coureurs  par les Terres Blanches, lieu magique à plus d’un titre sur le mont St Clair, qui avec son remarquable poumon vert pour la ville, offre aussi des pentes « rocaillo-herbeuses » au parcours et des difficultés propres au trail, très goûtées par ses adeptes.

                                                       La zone verte des Pierres Blanches sera aussi protégée par nos trailers, très à cheval sur les questions de l'environnement naturel.

   

Facebook

Suivez-nous !